Chers Sevranais,

 

Grand Paris, Terre d’envol, terres d’opportunités à saisir

 

Sevran dans son environnement

          Sevran est une des 8 communes qui composent le territoire Terre d’Envol. Cet Etablissement Public Territorial (EPT) a été créé en 2016 dans le cadre de la mise en place de la Métropole du Grand Paris.

          Si les 8 villes de Terre d’Envol partagent de nombreuses compétences qui influent sur la vie de tous les habitants, elles sont aussi tributaires des orientations et des décisions de la Métropole du Grand Paris.

          La Métropole du Grand Paris recouvre une très grande partie des communes des premières et deuxièmes couronnes au sein de 12 EPT. Sur les 209 conseillers métropolitains nommés, l’EPT Terre d’Envol n’est représenté que par 9 conseillers (Paris en compte à elle seule 62).

          La faible représentativité des EPT, et de Terre d’Envol en particulier, par rapport à la ville de Paris représente à nos yeux un réel danger pour nos communes et leur autonomie. Parmi les compétences attribuées au Grand Paris, on retrouve le schéma de cohérence territoriale, avec notamment les actions de restructuration urbaine d'intérêt métropolitain, le programme local de l'habitat, la politique du logement, la création, l’aménagement et la gestion des zones d'activités économiques, le développement économique (avec la région Ile de France), les grands équipements culturels et sportifs de dimension internationale ou nationale et enfin, la protection de l'environnement et la politique du cadre de vie et les nuisances sonores.

          Pour leur part, les compétences de Terre d’Envol peuvent apparaitre plus concrètes. C’est ainsi l’EPT qui gère le ramassage des déchets, les Plans Locaux d’Urbanisme, la politique de rénovation urbaine, les contrats santé ou l’assainissement de l’eau. L’EPT offre également un support pour organiser des réponses à des appels à projets nationaux ou régionaux. Sans ressources propres à partir de la fin 2020, l’EPT possède néanmoins une capacité financière forte pour aider les communes à se rénover, à se développer et à investir dans l’avenir. Pour les projets d’intérêts territoriaux, l’EPT peut prendre en charge la coordination et la mise en œuvre. C’est par exemple Terre d’Envol qui coordonne les projets Terre d’Avenir et Terre d’Eau.

          Au sein de l’EPT Terre d’Envol, Sevran est représentée par 10 conseillers territoriaux sur 72, ce qui implique que le poids de nos représentants au sein du conseil dépend plus de leurs initiatives et de leur volonté d’agir que de leur nombre.

 

Redonner une voix audible à Sevran pour enfin saisir les opportunités de développement et d’amélioration des conditions de vie des tous les habitants

          La création de la Métropole et la mise en place des EPT sont une chance pour nos villes à condition de savoir profiter des opportunités offertes, aussi bien en termes de finances que d’aide à la structuration de projets, de création d’équipements et de développement économique.

          Sevran et les sevranais ne profitent pas assez de ces opportunités. Au contraire, ils les subissent. Notre faible représentativité et l’absence de propositions de projets réellement d’avenir pour notre ville expliquent pour beaucoup cet état de fait.

          Au sein de l’EPT Terre d’Envol, Sevran apparait comme un parent pauvre aussi bien en termes de développement économique qu’en termes d’opportunités offertes à ses habitants. Sevran représente près de 15% de la population du territoire, mais n’offre que 9% des emplois (8500 sur 106000). Le revenu moyen par foyer fiscal (source INSEE) est l’un des deux plus faibles du territoire, quasiment 25% inférieur à celui de Tremblay en France. Il en va de même en termes de prix moyen de l’immobilier (2 400€/m2 à Sevran contre plus de 3 000€/m2 à Aulnay-sous-Bois, Drancy ou le Bourget). Sevran est également la seule ville du territoire qui ne bénéficie pas d’un accès direct à la connexion Paris-aéroport Charles de Gaulle et ses très nombreuses zones d’activités économiques. Au contraire, nous en sommes séparés par des traversées de ville et de quartiers densément habités. Notre situation géographique implique de ne pas regarder seulement vers ces zones, mais aussi vers les territoires situés au sud (Livry-Gargan, Vaujours, Claye-Souilly, …), même si la problématique d’accès aux voies de circulations majeures est là aussi posée. L’arrivée, en retard, des nouvelles gares du Grands Paris, a-t-elle d’autres but que d’accroitre encore l’exode quotidien des sevranais vers d’autres lieux de travail, amplifiant encore le sentiment que Sevran n’est qu’une cité dortoir?

          Il ne faut pas être dupe et réaliser qu’au sein de tous les territoires existent à la fois une dynamique de collaboration et une dynamique de compétitions. Aujourd’hui, Sevran ne bénéficie pas assez des collaborations et perd les compétitions. A nous de changer cela.

 

          Refaire de Sevran une ville attractive qui offre enfin un avenir et des perspectives à ses habitants nécessite de retrouver une voix forte au sein des institutions Terre d’Envol et du Grand Paris. La municipalité actuelle n’a pas su saisir les opportunités représentées par Terre d’Envol. Les villes d’Aulnay-sous-Bois, de Drancy et de Tremblay-en-France s’accaparent plus de 60% de l’enveloppe budgétaires de l’EPT, quand bien même elles sont déjà les villes « riches » du territoire. Les barons du territoire se sont partagés près de 100 millions d’euros pour financer la construction de leur salle de spectacle, de leur bibliothèque ou de leur piscine, Sevran n’a reçu que quelques millions pour financer les projets terre d’avenir et terre d’eau dont la finalité et l’intérêt pour la ville, sa biodiversité et ses habitants ne sont pas démontrés, bien au contraire.

          En ayant laissé à Terre d’Envol la maitrise des projets de renouveau de la ville, nos représentants ont également laissé les autres villes du territoire décider de notre avenir. C’est inacceptable.

          Les projets de renouveau de notre ville autour du projet emblématique de la vague de surf cachent en réalité une volonté d’affirmer la place de Sevran comme ville dortoir du territoire et de la métropole, ce d’autant que dans la répartition des pôles lors de la genèse du Grand Paris, Sevran s’est vu attribué ou a pris en compte le pôle densité-démographie de cette grande métropole, laissant sous-entendre que Sevran va connaître une augmentation galopante de sa démographie, sans respect des Sevranais actuels et à venir.

          Ces projets ne peuvent conduire qu’à poursuivre et amplifier la dégradation déjà en cours de notre ville, de notre environnement et des conditions de vie de notre population.

 

          Il n’est pas trop tard pour que nous retrouvions notre voix au sein des structures EPT et MGP, mais il faut agir vite pour défendre les intérêts de notre ville !

 

          La future équipe municipale et les représentants de la ville auprès de Terre d’Envol devront absolument s’affirmer comme moteurs de la dynamique du territoire pour défendre Sevran et l’Egalite au sein du territoire, s’il le faut en s’opposant aux intérêts particuliers des barons qui dirigent les autres communes.

Votre dévoué,

Philippe GEFFROY

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN