Le sport est l’un des déterminants essentiels de la santé, du bien-être et de

l’intégration sociale. Afin de satisfaire tous les publics, il est nécessaire de développer une offre d’activités sportives de compétition ou sociales la plus complète possible.

            Il est clair qu’en tout premier lieu, il conviendra de faire un état des lieux existants concret et exhaustif, de manière à résoudre les problématiques inhérentes à chaque sport et apporter des solutions d’amélioration dans les locaux existants sur le plan de l’hygiène, de la sécurité, du confort, afin de respecter le plaisir de chaque sportif à pratiquer son activité dans des locaux dignes de ce nom.

            Parallèlement il faudra envisager sérieusement une diversification de l’offre sportive sur Sevran et développer donc des activités, qui font défaut sur la ville, en se calquant sur l’évolution des décisions du Comité Olympique d’inclure de nouveaux sports en se projetant vers 2024, où la Seine Saint Denis sera mise à l’honneur.

            Entre l’acquit à renforcer et le nouveau à créer, il faudra que la municipalité apporte un juste équilibre, en toute sérénité, afin que personne ne se trouve lésé dans son sport respectif.

            Sevran offre une large proposition d’activités sportives à sa population avec deux stades d’envergure : la cité des sports et le stade Jean Guimier, possédant, outre une piste d’athlétisme, une salle de fitness et deux terrains de football.

 

            La cité des sports doit être rénovée, elle possède trois terrains de football en extérieur, ainsi qu’un espace dédié à la pétanque (terrain et local du club) et les locaux du cyclotourisme. A l’intérieur le bâtiment principal accueille des associations sportives dédiées aux arts martiaux, le club de hand-ball et des clubs de remise en forme. Après les travaux de rénovation indispensables de ce bâtiment, il faudra envisager la création d’une salle dédiée au basket-ball. La cité des sports doit devenir un lieu de vie ouvert à tous et adapté pour tous notamment pour la pratique handisport et les activités destinées aux séniors. La création d’un restaurant avec vue sur les terrains et la création d’une esplanade ouverte pour accéder à la cité des sports constitueront un avantage pour l’intégration du stade dans la ville. Il faudra réfléchir à la création d’une piste d’athlétisme sur le site de la cité des sports, qui complétera celle actuellement située au niveau du stade Jean Guimier. Une autre réflexion sera menée sur le regroupement des terrains de football au niveau de la cité des sports, ce qui conduira à la création du pôle football de Sevran sur ce site. Au niveau de ce pôle spécifique il faudra aussi renforcer la section féminine du FC Sevran et créer une section de football mixte.

 

            Le stade Jean Guimier sera dévolu à une « Terre d’Ovalie », avec l’implantation d’un club de rugby à 15 (en vue de la prochaine coupe de rugby organisée en France en 2023) et rugby à 7 (discipline olympique) sur le terrain principal, d’un club de football américain sur le second stade et un club de touch rugby avec deux terrains à installer à proximité de l’école maternelle Ravel 1.

            Jean Guimier est également le lieu du skatepark, qui bien que tout nouveau n’apporte que peu de décence d’accueil (pas de sanitaires, pas de vestiaires, pas de tribunes). Il est urgent donc d’avoir une réflexion approfondie quant au maintien de cette structure en l’état et d’envisager, une fois construite la nouvelle salle des fêtes et des spectacles sur Sevran, l’installation au sein de l’ancienne salle des fêtes, rénovée, d’un skatepark indoor et d’une salle pour organiser des compétitions de breakdance.

 

            Au sud du Canal de l’Ourcq, existent déjà un club de golf et un club de canoé. Il est important de développer le golf (sport olympique à partir de 2020) en valorisant l’équipement existant et la pratique de ce sport à Sevran. Le golf est une excellente école de motricité, de la maîtrise du geste et de la maitrise de soi, tout en offrant un cadre de pratique inégalable, en lien constant avec la nature. Par ailleurs dans ce quartier, déséquilibré et ne possédant que peu d’offre sportive, il faudra créer un stade de cricket sur l’ancien emplacement de l’usine Kodak (après sécurisation de ce terrain), permettant de diversifier encore l’offre sportive sevranaise en tenant compte aussi de la diversité de la population de Sevran (notamment les habitants d’origine indienne/sri-lankaise), le cricket étant le deuxième sport le plus pratiqué dans le monde (principalement royaume uni et Asie).

 

            Enfin la piscine de Sevran, dont la vétusté et la petite dimension sont un vrai problème pour la pratique de la natation sur la ville, devra être un sujet de préoccupation essentiel pour la municipalité. Il faudra réfléchir à l’implantation d’une nouvelle piscine dans la zone en friche entre la rue Léon Jouhaux et la rue de la mare aux Poutres (en face de l’actuelle piscine), avec un bassin plus grand permettant d’accueillir dignement le club nautique de Sevran, qui pourra ainsi développer encore son activité, et surtout organiser des compétitions. Le terrain actuel pourrait devenir un grand parc de jeux (dont les jeux aquatiques) pour tous les enfants de Sevran.

Proposition 40 : Améliorer l'offre sportive à Sevran. En savoir plus...

Proposition 41 : Améliorer les infrastructures sportives à Sevran. En savoir plus...

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN