Chers sevranais,

 

                       1 – De la nécessité de construire une politique de ville pour Sevran et les Sevranais

 

            La précarité et la pauvreté augmentent à Sevran et doivent orienter fatalement vers une politique spécifique sur le plan social. Ce d’autant que l’on sait que Sevran est le parent pauvre de l’intercommunalité (Terre d’Envol regroupant huit communes), ne récoltant que les miettes, qu’on veut bien lui laisser. Il convient de casser cette inégalité flagrante en replaçant au centre des préoccupations une politique territoriale en restreignant le territoire à Sevran et uniquement Sevran. S’inscrire dans l’intercommunalité universelle est une démarche qui peut être louable, du fait de la mutualisation des moyens, mais il ne faut pas que la problématique spécifiquement sevranaise soit noyée dans la masse de celle de la communauté de communes. Il importe de construire une vraie politique de ville, basée sur une réflexion transversale et un travail multi-partenarial autour de l’humain. Il faut tenir compte des chiffres et des pourcentages certes, mais surtout les émailler d’une dimension humaine adaptée à son territoire. Il faudra donc sur la ville mutualiser les moyens sevranais (social, santé, logement, culture, sport et tissu associatif…) pour améliorer la prise en charge des personnes dans le besoin, le plus tôt possible et le plus efficacement possible, en sensibilisant les partenaires locaux au besoin de fédérer et de coordonner les efforts pour prendre en charge et aider les personnes démunies dans le plus grand respect, et de n’oublier personne dans la population, car il faudra tenir compte aussi de la paupérisation des classes moyennes, qui n’apparaissent nulle part dans les fichiers de l’aide sociale. Réduire la précarité et renforcer l’entre-aide doit être une réalité et pas seulement un objectif.  La création d’une épicerie solidaire en centre-ville sera entre-autre le témoin de cette démarche partenariale et participative, en prenant les habitants comme acteurs et comme ressource dans un objectif de développement social local.

 

                        2 – Retisser du lien social

 

            L’enclavement des quartiers donne l’impression de sou territoires indépendants, sans véritable unité municipale. Vivre à côté les uns des autres sans apprendre à se connaître n’est plus possible. La richesse de Sevran est celle de la pluri culturalité en excluant le communautarisme, favorisé par l’enclavement des quartiers et des personnes dans ces mêmes quartiers, c’est dans cette altérité qu’on parviendra à se sortir de l’isolement des quartiers et des habitants.

Avoir une vision globale de la ville au travers d’une véritable politique de ville en direction des sevranais et pour Sevran, en tant que territoire uni et non morcelé en quartiers, aura comme action et résultat l’unification du territoire municipal.

            Retisser du lien social peut se faire de manières diverses :

  • Organisation de journées conviviales autour d’un évènement

Municipal consacré et annuel, avec l’aide des associations et des habitants et réunissant tous les quartiers de Sevran dans un nécessaire travail intergénérationnel.

  • Améliorer la connaissance entre les habitants de chaque quartier et

entre tous les quartiers, au travers de la création d’un journal trimestriel, quartier par quartier, permettant de mettre en exergue la vie de chaque quartier et alimenté par les habitants ; ce journal sera distribué à toute la ville et permettra à chaque habitant de mieux connaître la vie de la ville et s’y intéresser (contribution, outre des associations, des jeunes des quartiers, qui auront en charge la collecte des renseignements et de participer à l’élaboration des articles du trimestre).

 

                        3 – Il faut faciliter l’accès à l’ensemble de la ville pour tous les sevranais tous quartiers confondus, notamment pour les personnes à mobilité réduite ou en difficulté de se déplacer, du fait de difficultés sociales, de leur état de santé, de leur handicap ou de la fatigabilité de déplacement pour une mère isolée avec ses enfants…

            Le désenclavement des quartiers se fera au travers de la mise en place de navettes gratuites, reliant chaque jour et plusieurs fois dans la journée, chacun des quartiers dans un circuit fixe avec un arrêt déterminé pour chaque quartier, facilitant ainsi la jonction de chaque secteur sevranais, améliorant également l’accès aux structures municipales, administratives, hospitalières et commerciales et favorisant les échanges sociaux personnels et familiaux.

            Dans un souci de respect de l’environnement les véhicules utilisés pour ces navettes seront tous électriques, comptant une vingtaine de places et permettant l’accès aux fauteuils roulants ou poussettes d’enfants.

 

                        4 – Après étude de la position des services dédiés au social sur la ville (CCAS, Service Social de Polyvalence Départementale et le PIMMS), on s’aperçoit que ceux-ci sont tous situés à proximité les uns des autres mais surtout dans un même quartier de la ville, le quartier des Beaudottes. Quand on tient compte de l’enclavement des quartiers, des difficultés de certains habitants, alliant problème de mobilité et problème de précarité, il convient de créer un guichet d’information dans le domaine social en position centrale sur la ville. Ce guichet aura une fonction d’écoute, d’information et orientation des personnes, de facilitation de prises de contact avec les services sociaux de la ville avec positionnement de rendez-vous adaptés avec l’un ou l’autre des services sociaux, une fois le problème clairement déterminé par le guichet central. Ce guichet, dans la logique d’une liaison étroite du secteur social avec le secteur santé, sera positionné au sein du CMS, puis dans le futur proche dans les antennes sanitaires de ce CMS au sein des quartiers.

Votre dévoué,

Philippe GEFFROY

Proposition 25 : Retisser du lien social sur la ville de Sevran. En savoir plus...

Proposition 26 : Faciliter l'accès à l'ensemble de la ville pour tous les sevranais, tous quartiers confondus. En savoir plus...

Proposition 27 : Création d'un guichet d'information dans le domaine social en position centrale sur la ville. En savoir plus...

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN