Chers Sevranais,

           L’isolement social des personnes âgées maintenues à domicile mais également l’épuisement des familles aidantes, dont la liberté de mouvement est largement endiguée lorsqu’elles doivent s’occuper de leurs aïeux vieillissants, sont prégnants dans leur quotidien respectif et sont sources pour chacun d’une perturbation psychologique, à l’origine d’une décision d’entée en EHPAD, qui n’était pourtant leur souhait à l’origine.

           Il faut donc mettre en place un accueil de jour et le concept de familles d’accueil pour les personnes âgées, dont le souhait de base est de rester dans leur domicile ou de maintenir une socialisation, qui les éloignent de la solitude souvent fidèle d’une fin de vie.

La mise en place d’actions intergénérationnelles en direction des séniors permettra aussi de rompre cette solitude pesante et inéluctable liée à la vieillesse.

Votre dévoué,

Philippe GEFFROY