RETOUR DE CAMPAGNE 

Remise de colis de Noël aux seniors

Le mardi 17 décembre 2019 Salle des fêtes

C’est une tradition dans toutes les municipalités : Le Noël des Seniors comme on le dit aujourd’hui. La remise des colis est un rituel. Les plus alertes ont pu se déplacer à la salle des fêtes où des tables rondes ont été dressées pour que nos anciens puissent se rencontrer et discuter autour d’une collation, entourés des ornements magiques de Noël.

Nos Seniors se contentent de peu, d’une rencontre, d’un sourire, d’une attention. Les rencontres imprévues, ils en raffolent. C’est toujours un moment précieux, car toute vie, malgré les épreuves est une richesse par toutes sortes de rencontres. Les vies de nos anciens sont parfois remplies de combats, mais fécondes de sagesse. Nos anciens ont des dons, c’est incontestable.

Philippe Geffroy affectionne particulièrement cet évènement. C’est toujours agréable de se remémorer de bons souvenirs, d’enfance particulièrement. Faut-il rappeler que Philippe Geffroy est né à Sevran et qu’il n’a jamais quitté cette ville.

Les souvenirs peuvent être nostalgiques s’ils ne sont pas ramenés au présent. Un présent lent où la pendule est écoutée d’où la nécessité des rencontres et des joies partagées. Quand un ancien vous raconte des passages de sa vie, vous avez l’impression d’être au présent.

En rentrant de notre permanence, Philippe Geffroy revient sur ce moment fort.

Philippe Geffroy bonsoir, vous vous êtes rendu ce matin à la remise des colis de Noël à nos seniors. C’est une tradition pour des municipalités, mais au-delà, pour nos anciens, c’est un moment important. Qu’en pensez-vous ?

 

Philippe Geffroy : J’étais très heureux ce matin de faire ce petit tour pour nos seniors, de pouvoir échanger et de voir des personnes, qui malgré quelquefois leur grand âge, m’ont semblé rayonnantes, souriantes et tout à fait volontaires. Elles m’ont cependant exprimé leurs problèmes quotidiens sur un certain nombre de sujets. Le premier, vous l’aurez deviné, se porte sur la sécurité… j’y reviendrai pendant ma campagne, mais aussi sur les problèmes de la propreté. Sachez que les personnes âgées ont du mal à se déplacer sur des trottoirs mal entretenus. Ce temps est pour moi un temps fort que nous devons maintenir. Au travers de ce petit colis de Noël, j’espère que chacun et chacune effectivement se sont sentis rattachés à la communauté Sevranaise.

Certains de nos ainés sont les plus touchés par la solitude. Que peut faire un Maire pour combattre ce phénomène qui engendre une grande souffrance ?

Phillipe Geffroy : Premièrement, c’est de maintenir toutes nos structures qui permettent une convivialité entre les seniors, nos retraités, qu’ils se sentent toujours intégrés à la communauté, et il y a toujours des efforts à faire, de nouvelles idées à apporter. Mais il est évident qu’un certain nombre de personnes âgées qui sont liées à la maladie, au handicap ou pour diverses raisons, à des contraintes sociales sont les plus touchées par l’isolement. C’est le rôle du Maire et de son équipe d’aller continuellement à leur rencontre, de faire passer un lien social, un lien fort entre ceux qui ont fait ce que j’appelle le Sevran d’hier, notre pays d’hier. Beaucoup de ceux qui sont là ont Sevran au cœur. On ne peut pas les laisser dans l'isolement.

Avez-vous des personnes âgées dans votre entourage ?

Philippe Geffroy : Oui bien sûr, et je viens justement de perdre ma tante qui avait quatre-vingt-quatorze ans, qui était une personne seule que je rendais visite régulièrement, qui souhaitait rester chez elle dont certaines choses ont été mises en place dans sa fin de vie. J’ai des personnes âgées hors de France par mes origines italiennes du côté de ma mère avec qui nous échangeons au téléphone. J’ai ma maman qui est âgée aujourd’hui qui en se tenant bien a quelques handicaps. C’est un moment fort où il faut beaucoup les entourer.

Selon vous que peut-on développer dans les relations intergénérationnelles ?

Philippe Geffroy : Alors là, j’y tiens beaucoup. Parce que les relations intergénérationnelles permettent avant tout aux anciens de se sentir utiles dans une collectivité. Et c’est un moment important de mettre toutes les générations en lien. Je crois fermement qu’un jeune peut apporter quelque chose à une personne âgée et réciproquement. Des gens en âge mûr et toujours en activité peuvent apporter des choses en commun. Les personnes à la retraite ont un regard particulier envers les enfants. Certaines s’engagent dans le soutien scolaire et les enfants sont très réceptifs envers et auprès des anciens. Et dans une ville comme Sevran, il faut étendre aussi les relations intergénérationnelles dans les domaines de la culture, même du sport, les sorties et les voyages… tout simplement la vie au quotidien.

Propos recueillis par G.M

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN