SURETÉ ET SÉCURITÉ

 

            La sûreté et la sécurité font aujourd’hui partie des principales préoccupations des Sevranais. Ils ont été entendus. La proposition du programme, soutenue par la liste Aimer Sevran, s’articulera autour de plusieurs axes, afin de rendre les jours plus sereins pour tous :

 

  • Augmentation du nombre d’agents, dans un contexte de rééquilibrage des effectifs sur le niveau national et des communes limitrophes.

  • Investissement dans des moyens métiers pour l’accomplissement des missions inhérentes à la Police Municipale, en faisant preuve de maîtrise budgétaire

  • Développement et élargissement du dispositif de vidéoprotection avec l’instauration de la vidéoverbalisation, comme moyen complémentaire

  • Relocalisation du poste de Police Municipale dans le cadre d’un rapprochement de la vie communale

  • Organisation de rencontres et de tables rondes ou de débats dans les lieux de vie urbaine

  • Mise en place de réunions de suivi avec les acteurs sociaux

  • Réaffirmation du rôle de la Police Municipale, une police de proximité auprès de et pour la population, pour tous les Sevranais :

          1. La sécurité des biens et des personnes partout et pour tous

          2. Maintien du bon ordre sur la voie publique

          3. Assurer la sûreté et la sécurité par la prévention

          4. Veiller à la tranquillité publique

          5. Le maintien de la salubrité publique

          6. La prévention et l’envoi de ressources lors d’accidents et d’évènements

          7. Un contact permanent avec les administrations supérieures et un renfort des moyens de coopération dans le cadre d’un effet synergique

 

            Ce projet sera établi dans le cadre d’un service de sécurité et sûreté à visage humain.

 

 

LES VIOLENCES DOMESTIQUES, GRAVE PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE

 

            Le secteur de la sécurité est intimement lié au domaine de la prévention. L’insécurité ressentie dans certaines familles est un fait malheureux mais néanmoins de plus en plus fréquent, qu’il importe d’analyser et de prendre en charge.

 

            C’est pourquoi la municipalité doit impérativement investir ce rôle de prévention quant à ce grave problème de santé publique que représentent les violences domestiques, qui vont des violences conjugales aux violences sur personnes vulnérables (enfants, personnes âgées, personnes handicapées…). Vaste domaine d’actions en réalité, où les objectifs sont

  • de prendre en compte les violences familiales et domestiques sur Sevran

  • d’écouter, aider et accompagner les victimes de violences domestiques et de harcèlement

  • de faciliter l’accès au dialogue par un numéro vert dédié à ces violences

  • d’organiser une infrastructure transversale d’aide et de support (police/service santé/services sociaux/assistance juridique)

  • de développer des soutions d’accueil pour les victimes de violences et de harcèlement

  • et aussi de mettre en place un suivi des personnes violentes.

 

            Au niveau des violences familiales, il faut distinguer en ce qui concerne les violences faites aux femmes :

  • la violence verbale véhiculée par les mots,

  • la violence psychologique basée sur l’humiliation dans toute l’acception du terme dans le cadre d’un harcèlement moral destructeur effectué par un bourreau pervers narcissique, violence très sournoise car non prouvable par la victime,

  • la violence économique consistant à retirer à la victime son autonomie financière,

  • la violence physique atteignant l’autre dans son intégrité physique et corporelle,

  • la violence sexuelle, d’autant plus minorée dans le cadre d’un mariage, touchant à l’intégrité physique et psychique de la victime, ce d’autant que la reconnaissance du viol entre époux a connu bien de vicissitudes.

            Les violences familiales touchent également les hommes, or 5% des hommes

maltraités osent porter plainte. A ce niveau aussi il faut permettre à ces victimes d’accéder à des services d’écoute et de conseil pour leur permettre de signaler leur souffrance.

 

            Les violences conjugales touchent également les enfants, soit en tant que témoins des violences ou des conséquences de la maltraitance conjugale, soit en tant que victimes eux-mêmes de ces violences. Quoiqu’il en soit il en découle des conséquences psychologiques dramatiques quant à la construction psychique de ces enfants.

 

            Au total, les violences domestiques impactent gravement l’équilibre d’une famille et c’est à ce titre que la police municipale doit pleinement investir son rôle de prévention sur la Ville, en parallèle à la Police Nationale, comme on l’a évoqué ci-dessus (cellule d’aide et d’écoute des victimes, mise en place d’un numéro vert dédié, mise en place d’une infrastructure d’aide et de support en multi-partenariat entre la police, le service santé municipal, les services sociaux et les autorités judiciaires départementales et suivi des personnes violentes).

  • Proposition N° 2 : Faire de Sevran une ville sure dotée d'une police municipale... En savoir plus

  • Proposition N° 3 : Les violences domestiques, grave problème de santé publique... En savoir plus...

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN