TERRE D'AVENIR - TERRE D'EAU

Proposition n° 44 : Une alternative au projet Terre d'Eau

PRÉSENTATION

          La plaine de Montceleux représente un espace de 35Ha entre les quartiers de Montceleux, Pont Blanc et des Sablons. Il s’agit du dernier espace vierge d’envergure de notre territoire. Son développement raisonné est une opportunité unique d’offrir aux Sevranais la chance de réinventer leur ville pour lui redonner un avenir durable.

          Le projet Terre d’Eau actuel est le résultat de l’ambition d’aménager la plaine de Montceleux pour y créer un espace de loisirs basé sur l’eau et une offre immobilière dense (plusieurs milliers de logements prévus).

          En s’appuyant sur la dynamique autour des JO2024 à Paris, le projet proposé par l’actuelle Municipalité repose sur l’élément emblématique qu’est la construction d’une Vague d’Eau pour permettre à ceux qui en auront les moyens de venir surfer à Sevran.

          Au-delà de cette vague d’eau, une grande partie de l’espace de la plaine sera consacré aux loisirs, la plupart payants, et aux logements (les zones artificialisées en gris sur la figure). Les habitations de l’éco-quartier (destinées aux personnes les plus aisées) et les constructions liées au développement économique seront disposées en bordure de Villepinte, à quelques centaines de mètres du centre de Villepinte, de ses commerces et de sa gare RER alors que les mêmes services à Sevran seront plus éloignés.

          Il est évident que les habitants de cette zone n’iront pas faire leurs achats dans les commerces de Sevran.

          L’aspect environnemental mis en avant par les promoteurs est très peu présent dans ce projet, avec seulement quelques touches vertes (en verts sur la figure) entre les immeubles de 6 étages et les bureaux.

          L’emprise du béton et des places est très importante (en gris et en beige sur la figure - des équipements sportifs et des voies de circulations s’intercaleront dans les zones vertes).

          La continuité des espaces non aménagés et calmes propices au développement d’une nature riche en diversité est donc très largement aléatoire dans le projet actuel.

          La volonté de profiter des aménagements pour organiser des concerts en plein air ou des spectacles pyrotechniques est également en contradiction avec la notion de protection de l’environnement.

          Le remplissage des bassins est également un challenge, avec notamment la nécessité de remplir les bassins principaux dont le fond devra être imperméabilisé grâce à des pompes.

          Les études réalisées notamment par le CEREMA montrent bien la difficulté technique à remplir les 3 bassins prévus et surtout les risques environnementaux associés (pollution des sols et de la nappe phréatique et risque de déstabilisation des sols non seulement sur la plaine de Montceleux mais aussi en bordure dans le quartier de Montceleux et des Sablons).

          Au-delà des aspects environnementaux, rien dans le projet actuel ne permet d’assurer un avenir meilleur à notre ville et surtout, rien ne permet d’assurer un avenir meilleur à nos habitants et à nos jeunes, en dehors de la possibilité d’accéder à une offre de loisirs payants.

          La municipalité actuelle a d’ores et déjà concédé le contrôle d’une large partie de notre commune aux promoteurs de Linkcity (une filiale de Bouygues) et à Grand Paris Aménagement qui voient en notre ville une opportunité de faire du profit tout en donnant aux Parisiens accès à un parc d’attraction à 15 min de RER de Paris.

          Nous proposons une vision alternative du développement de la Plaine de Montceleux qui s’appuie sur une volonté forte de préserver cet espace (au moins 70% de la surface ne sera pas artificialisée), de renforcer l’agriculture urbaine et de créer les conditions pour faire de Sevran une terre attractive pour les jeunes et les entreprises, avec un impact environnemental qui soit le plus faible possible grâce à l’emploi de technologie de construction innovantes.

          Certains équipements envisagés dans le projet actuel pourront être conservés en modifiant la destination (par exemple la construction emblématique de la « Pirogue »). La création d’espaces naturels variés doit permettre de conserver un véritable poumon vert à même d’héberger un maximum d’espèces animales et végétales locales. Notre projet a deux objectifs :  1) aider les Sevranais à se doter d’un futur plus prospère et 2) renforcer la place et la richesse de notre environnement naturel.  

 

Les points fort de notre vision :

  • Limiter l’artificialisation des sols et préserver plus de 70% de la surface de la plaine de Montceleux pour favoriser la biodiversité et la continuité écologique depuis le Parc du Sausset au Parc de la Poudrerie

  • Investir dans l’industrie du savoir en créant un écosystème complet Collège-Lycée-Université-pépinière d’entreprise-incubateur-hôtel d’entreprises pour assurer la fluidité du parcours et l’engagement local de tous nos jeunes dans le développement durable

  • Valoriser les espaces naturels en intégrant un site de compostage/méthanisation/production d’hydrogène, une ferme piscicole pédagogique, une miellerie et en développant l’agriculture urbaine

  • Ouvrir les espaces à la population avec des voies de promenade, des pistes cyclables et de parcours éducatifs tout en créant des espaces protégés pour la biodiversité

  • Offrir aux quartiers de Montceleux-Pont Blanc et des Sablons des équipements à même de les revitaliser.

          Avant qu’il ne soit trop tard, nous devons réagir et redonner aux Sevranais l’opportunité de repenser l’avenir de leur ville pour en faire une ville durable exemplaire sur le long terme.

 

          Afin de préserver notre environnement et donner à nos jeunes la chance de se développer à Sevran, proposons une nouvelle vision pour l’aménagement de la Plaine de Montceleux !

NOS OBJECTIFS

  • ARRÊTER le projet actuel.

  • REDONNER la voix aux sevranais.

  • PROPOSER une alternative crédible au projet Terre d’Eau qui puisse offrir une véritable perspective d’avenir pour notre ville et tous ses habitants.

LES ACTIONS

① Moratoire sur toutes les actions liées aux projets actuels.

② Evaluation indépendante du projet actuel (financier, environnemental et légal).

③ Reprise du dialogue avec toutes les parties prenantes pour repenser le projet.

④ En cas de blocage, organisation d’un référendum local sur le projet actuel.

⑤ Proposition d’une solution alternative à Terre d’eau en co-construction.

⑥ Validation du projet alternatif par les habitants.

⑦ Reprise du dialogue avec l’Etat, la Région Ile-de-France, le département, Terre d’envol et l’EPT Grand Paris Aménagement et les partenaires privés associés.

⑧ Lancement des travaux pour une livraison par tranches à partir de 2022.

Voir aussi l'annexe à la proposition 44 :
Présentation d'un projet alternatif de développement de la plaine de Montceleux. Lire la suite...

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN