POLITIQUE DE VILLE

SANTÉ - SENIORS 

SOCIAL - LOGEMENT

Proposition n° 24 : De la nécessité de construire une politique de ville pour Sevran et par les sevranais

PRÉSENTATION

La population de Sevran est en hausse. Il y a 51 086 habitants à Sevran en 2019, néanmoins la population officielle de Sevran est de 50 629 habitants, car le dernier chiffre officiel date du 31/12/2016. La proportion des familles monoparentales est de 23.5% des foyers, témoignant d’une augmentation de 4.1 depuis 2007, ce qui témoigne d’un niveau de précarité prononcé de la population. Le taux de chômage est de 19.6% montrant une progression de 2.9 points entre 2008 et 2014.

 

52.8% des foyers fiscaux sur un total de 16 673 foyers fiscaux sont non imposables.

 

Selon les données de la CAF, l’ensemble des allocations sur Sevran est de 20.4%.

La proportion des allocataires dont le revenu est constitué à plus de 50% de prestations sociales représente 34.5% sur Sevran.

Le nombre des allocataires dont le revenu est constitué à 100% de prestations sociales est de 22%. En 2008 il était de 18%, soit une augmentation de quatre points en 2019, laissant à penser que la pauvreté augmente à Sevran.

 

10 234 personnes sont bénéficiaires d’une allocation sur Sevran, soit 20.4% de la population.

5 627 (11.2%) perçoivent une allocation logement contre 6.6% en 2007.

3 211 (6,4%) touchent le RSA.

3 530 allocataires ont un revenu constitué de plus de 50% de prestations sociales, soit 34.5% de tous les allocataires sevranais.

 

Tous ces chiffres sont édifiants et permettent d’affirmer que la précarité et la pauvreté augmentent à Sevran et doivent fatalement orienter vers une politique spécifique adaptée sur le plan social.

 

Un Contrat de ville CA Terres de France a été signé en 2015, pour les cinq années qui ont suivi soit jusqu’en 2020, unissant trois villes Sevran, Tremblay en France et Villepinte, avec une répartition inégale et non au 1/3 respectif des subventions et aides que ce contrat permettait d’espérer. Sevran est encore une fois le parent pauvre. On parle maintenant de Terres d’Envol pour un résultat équivalent pour Sevran, dans l’inégalité de partage entre les huit communes regroupant ce programme. Le territoire sevranais ne récoltera que des miettes encore une fois.

 

Pauvreté en augmentation, parent pauvre de l’intercommunalité, c’est décidément une habitude pour Sevran.

Il convient donc de casser cette inégalité flagrante. Certes dans l’esprit la mutualisation des moyens est une force indéniable, si toutefois on part sur un pied d’égalité, mais il ne faut en aucun cas oublier la Politique Territoriale en restreignant le territoire à Sevran et uniquement Sevran.

 

Il importe de construire une vraie politique de ville, basée sur une réflexion transversale et un travail multi-partenarial autour de l’humain. Il faut tenir compte des chiffres statistiques et des pourcentages certes, mais surtout les émailler d’une dimension humaine adaptée à son territoire.

 

S’inscrire dans l’intercommunalité universelle est une démarche où la problématique sevranaise sera diluée dans une prise en charge élargie à la communauté de communes. Sevran n’est pas Tremblay en France, ni Villepinte et vice versa.

 

Il convient donc de développer sur la ville une mutualisation des moyens sevranais et des volontés de chacun des secteurs de la municipalité (social, santé, logement et autres déterminants de la santé que sont la culture, le sport…), sans oublier surtout le tissu associatif, qui a toute son importance dans ce domaine de la politique de la ville.

 

A Sevran, de nombreuses associations et de nombreux habitants consacrent leur temps à aider les autres. Cet effort doit être reconnu par la municipalité, qui prendra sa part dans la structuration de l’offre solidaire.

Nous proposons par exemple de créer une épicerie solidaire en centre-ville. Cette structure gérée par des associations, en lien avec des partenaires privés et la mairie, offrira à un coût très bas des produits de première nécessité mais pas seulement. Il s’agira d’une offre de marchandise complète et de qualité à proposer aux clients. L’épicerie servira également de point d’accueil et d’orientation vers les structures municipales et départementales en capacité d’aider les clients à améliorer leurs conditions de vie.

 

Il est indispensable de créer des opportunités de rencontre en plusieurs lieux, au cours de plusieurs activités et au travers de différents partenaires pour améliorer la prise en charge des personnes dans le besoin, le plus tôt possible et le plus efficacement possible. Le maire et son équipe municipale, tous les conseillers municipaux, les services municipaux, les services publics, les associations, les clubs de sports, les personnels de santé seront donc sensibilisés au besoin de fédérer et de coordonner les efforts pour prendre en charge et aider les personnes démunies dans le plus grand respect.

 Réduire la précarité et renforcer l’entre aide doit être une réalité et pas seulement un objectif. 

 

Une démarche partenariale et participative sera la base d’une construction durable et pérenne d’une action réelle et adaptée en direction de Sevran, pour Sevran et les Sevranais, en prenant les habitants comme acteurs et comme ressource dans un objectif de développement social local.

 

Le Projet Social de Territoire impulsé sur Sevran en 2004 était une base de travail formidable. Le contrat ville signé entre 2007 et 2009 en était l’émanation. Depuis la dimension purement sevranaise a été donc quelque peu oubliée. Revenons donc aux fondamentaux sevranais, car il semble difficile de faire du social réparateur avec une précarité économique et sociale grandissante, en diluant son attention sur un territoire élargi de trois voire huit communes, disparates et différentes dans leur constitution.

NOS OBJECTIFS

  • IMPULSER une politique de ville en direction de Sevran et uniquement Sevran.

  • MUTUALISER les moyens en place sur le territoire sevranais.

  • ÉTABLIR un véritable partenariat entre tous les acteurs de la vie sociale sevranaise.

  • DÉVELOPPER une démocratie participative.

  • FEDERER et APPUYER les initiatives solidaires comme la création d’une épicerie solidaire à Sevran.

  • LUTTER contre la précarité.

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN