POLITIQUE DE VILLE

SANTÉ - SENIORS 

SOCIAL - LOGEMENT

Proposition n° 20 : Assurer un accès à la santé pour tous

PRÉSENTATION

Le développement d’une offre de soins pour tous à Sevran implique d’inclure dans la réflexion tous nos habitants. Cela inclut notamment les personnes âgées et les personnes en situation de handicap, quel qu’en soit la nature, qui ont des besoins particuliers. Cela implique aussi de mieux s’organiser pour faire face à des besoins ponctuels comme répondre au fort accroissement de sollicitation des médecins généralistes en septembre pour signer les certificats d’aptitude aux diverses pratiques sportives. 

Concernant les personnes en situation de handicap, relancer la Commission Municipale Handicap, créée fin 2003, apparaît comme une priorité. En y incluant des représentants des services municipaux, des professionnels de la santé, des représentants d’associations locales et nationales de soutien aux personnes handicapés, la MDPH, les établissements scolaires et les fédérations des parents d’élèves inhérentes, nous pourrons rapidement établir un état de lieux de la situation actuelle (mobilité, accès aux services publiques et privés, diversité de services disponibles) et faire des propositions adaptées aux différents types de handicap pour améliorer la situation, notamment pour appliquer les textes législatifs en vigueur voire les devancer. 

Nos séniors ont également des besoins spécifiques et nous devons écouter leurs besoins et y répondre le mieux possible. A ce jour, deux services s’occupent de la problématique des personnes âgées : le SSIADPA et l’OPR, auxquels il faut rajouter la consultation spécifique du CMS « Prévention vieillesse »

•    Le Service des Soins Infirmiers pour Personnes Agées (SSIADPA) doit être de nouveau relié directement au pôle prévention santé de la ville. Il doit poursuivre ses fonctions d’assurer ou d’organiser des soins infirmiers et d’hygiène pour les personnes de plus de 65 ans ou malades atteints d’un vieillissement prématuré ou d’une pathologie invalidante sur prescription médicale. Il joue un rôle important dans le maintien à domicile des personnes âgées ou leur retour à la maison après hospitalisation. La présence auprès des personnes âgées permet également de prévenir et de retarder la dégradation progressive de leur état de santé et ainsi réduire leur admission en secteur socio-institutionnel de cure médicale ou établissement de long séjour.

•    L’Office Municipal des Personnes à la Retraite (OPR), est une structure indépendante 
du service santé de la ville. Il conviendra d’envisager un partenariat étroit entre ce service communal et le service santé et le SSIADPA, dans le cadre de la mise en place d’un Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) pour personnes âgées sur la ville de Sevran, au travers de l’établissement d’un réseau avec les hôpitaux environnants notamment Robert Ballanger, René Muret et les Cliniques privées aux alentours.


Un CLIC est un guichet d’information et de coordination ouvert aux personnes âgées et à 
leur entourage, ainsi qu’aux professionnels de la gérontologie et du maintien à domicile. On peut y trouver tous les renseignements et des conseils nécessaires pour faire face à une situation de perte d’autonomie.
Ce CLIC sur Sevran permettra de mieux organiser les sorties d’hôpital et une 
rationalisation des conditions de maintien à domicile des personnes âgées ou dépendantes, grâce à une concertation étroite, dossier par dossier, entre les deux services municipaux concernés par ce projet à savoir le SSIADPA et l’OPR, sans exclure la consultation prévention vieillesse du CMS et en incluant, bien évidemment, les professionnels libéraux intervenant dans chaque dossier ; ces derniers étant souvent dépourvus d’aide et de solutions, lorsqu’il sont confrontés à la difficile problématique des personnes âgées et de leur maintien à domicile.

Les PMI sont des lieux de passage obligé pour les parents de tout-petits. Bien que la majeure partie de leur travail consiste à suivre la bonne croissance, la bonne santé et à conseiller les parents, les PMI ne sont actuellement pas liées au Service santé de la ville. Il nous semble important de pouvoir rétablir un parcours de suivi de la santé et un parcours de soin continu sur l’ensemble de la vie, de la naissance au grand-âge en rattachant les PMI et leur personnel au Service santé communal. 

Les loisirs et le sport font partie intégrante des déterminants incontournables de la santé ; autant faut-il que la pratique sportive soit bien encadrée et contrôlée correctement par un avis médical dans le cadre des certificats d’aptitude au sport. 


Or les difficultés des clubs sportifs à recueillir en temps voulu ces dits certificats, laissant donc beaucoup de sportifs, notamment enfants et adolescents, sur « le bord du terrain », par manque de présentation de certificat médical dûment rempli, perturbent le fonctionnement de certains clubs.


    Il convient donc, au sein du Centre Municipal de Santé de Sevran ou des antennes sanitaires de quartier, de remettre en place des consultations médicales spécifiques dédiées au sport en septembre et octobre de chaque année, afin de recevoir en toute facilité les sportifs qui le nécessitent, en vue de l’établissement des certificats d’aptitude à la pratique sportive, qui n’ont pu être établis par les médecins de Sevran, soit par manque de temps, négligence des familles ou l’absence de médecin traitant.

Cette action relancera de fait le partenariat entre le service prévention santé avec l’Office Municipal des Sports (OMS) et le milieu associatif sportif.

    L’article R.4127-76 du code de la santé publique stipule que les consultations médicales inhérentes à l’établissement des certificats médicaux d’aptitude à la pratique sportive ne sont pas reliées à un remboursement par la CPAM. Donc, sans faciliter bien évidemment l’accès à la gratuité pure et simple d’un tel acte imposé au pôle prévention santé de la ville pour l’ensemble des sportifs de Sevran, il conviendra d’effectuer un tri rationnel entre ceux qui n’ont aucun accès possible à un médecin, de ceux, qui sont régulièrement encadrés sur le plan de leur santé. Ainsi la charge financière imposée à la ville, d’un temps de travail rémunéré des médecins concernés par cette action sans remboursement possible en contrepartie, sera établie dans de justes proportions.

    Dans le cadre de l’épanouissement de la santé au travers du sport, il convient d’envisager des interventions au sein des clubs sportifs par le service santé de la ville, soit par une présence physique au travers de soirées thématiques soit au travers de la distribution dans les associations sportives sevranaises de fascicules simples de vulgarisation accessibles à tous.


Dans les deux cas envisagés, on peut retenir d’ores et déjà deux thématiques particulières = nutrition et sport et prévention du dopage d’autre part.
 

NOS OBJECTIFS

  • RENFORCER les offres à destination des personnes les plus fragiles

  • METTRE EN PLACE un CLIC pour coordonner l’offre médicale aux personnes âgées

  • GARANTIR l’accès aux handicapés et le respect des textes législatifs

  • ASSURER un suivi tout au long de la vie en intégrant les PMI au service santé

  • AMÉLIORER la délivrance des certificats d’aptitude au sport pour optimiser le temps et l’accès aux médecins généralistes

  • ASSURER des actions de préventions spécifiques en direction des sportifs..

LES ACTIONS

① Remettre sur pied la Commission Municipale Handicap pour améliorer l’intégration des personnes en situation de handicap en ville.

② Créer un CLIC pour améliorer la coordination des actions du SSIADPA et de l’OPR.

③ En dialogue avec les professionnels, prévoir la réintégration des PMI dans le service santé de la ville.

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN