POLITIQUE DE VILLE

SANTÉ - SENIORS 

SOCIAL - LOGEMENT

Proposition n° 19 : Le centre municipal de santé comme organe central du service santé, de la prévention et du diagnostic santé

PRÉSENTATION

Le Centre Municipal de Santé, de par sa position centrale sur la ville, peut et doit être une formidable structure de santé, à l’interface entre le secteur privé et le monde hospitalier. Pour ce faire, il faut développer une véritable volonté d’un projet de santé global sur la ville. Le CMS doit être l’organe principal du secteur santé municipal, offrant une véritable offre sanitaire de qualité élargie mais impulsant aussi une politique de santé, garantissant aux sevranais une prise en compte de leurs problématiques, inhérentes au territoire municipal. La politique de santé de la ville doit s’appuyer sur 4 piliers :

  • Le Centre Municipal de santé

  • Un diagnostic évolutif de l’offre de soin et de la santé des habitants

  • La prévention, l’information santé et le partenariat

  • Garantir l’égalité d’accès à l’offre de santé pour tous les habitants

Au sein du Centre Municipal de Santé, il est important de réfléchir sérieusement et précisément à l’instauration de différents examens complémentaires les plus couramment prescrits en médecine et de spécialités médicales et paramédicales, qui font cruellement défaut sur la ville ou qui n’absorbent pas suffisamment l’ensemble des demandes et qui finiront par devenir inaccessibles ou difficilement accessibles pour la population la plus défavorisée. Par ailleurs il semble clair qu’il manque à ce centre une véritable volonté d’aller de l’avant dans une construction cohérente de l’avenir ainsi qu’une union participative de chacun pour faire de cet organe de santé une vraie et grande figure de proue de la politique de santé sur la Ville de Sevran.

Par ailleurs il convient de faire un état des lieux sérieux et objectif de l’offre de santé de la ville. Il semble donc nécessaire de mener un diagnostic santé de la ville, le dernier ayant eu lieu il y a 5 ans. La bonne compréhension des besoins des habitants et de l’offre actuelle est nécessaire pour améliorer la pertinence du Plan Local de Santé développé avec l’Agence régionale de Santé (ARS), la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) et la préfecture. Le diagnostic santé est une démarche participative et évolutive dans le temps. Ce diagnostic s’intéressera à l’état de santé ressenti par la population (physique et psychologique), l’expression des besoins par quartier et catégorie d’âge, l’usage des services, l’accès aux services et la qualité des informations disponibles. 

Le centre Municipal de Santé a une fonction curative mais aussi préventive et cette fonction s’établira au travers de la mise en place d’une politique de ville œuvrant en transversalité avec les autres services municipaux, car dans le domaine de la santé rentrent aussi en ligne de compte l’environnement, l’emploi, le logement, les modes de vie, l’enseignement, les loisirs, qui à eux tous permettent la pérennisation d’un état sanitaire favorable de la population.

Le pôle prévention santé aura aussi comme objectif essentiel de développer un partenariat étroit avec les professionnels libéraux de la ville. A l’heure actuelle pour les médecins et professionnels paramédicaux, travailler et exercer sa profession devient problématique avec un sentiment de solitude, qu’il convient de prendre en compte, hormis peut-être dans la zone franche, où l’on constate une accumulation massive de professionnels dans un même lieu et ce au détriment des autres zones territoriales, qui elles se trouvent désertifiées.

Partager sur ses difficultés respectives quotidiennes d’exercice, sur ses souhaits, sur ses demandes d’aides adaptées constituera une démarche novatrice, qui apportera sans doute une bouffée d’oxygène aux professionnels de santé, qui s’épuisent au fur et à mesure des mois, ce qui n’encourage en aucun cas les plus jeunes à s’installer sur la ville, pour remplacer les plus anciens qui partent à la retraite, aggravant d’autant plus les difficultés de ceux qui restent.

            Il importe donc de mettre en place des réunions pluriprofessionnelles (santé, social, institutionnels…)

            Dans le cadre de ce projet, il sera essentiel de commencer par l’élaboration d’un répertoire des professionnels, toutes professions confondues et tout secteur confondu (public ou libéral), institutions diverses et leur organigramme respectif (notamment pour les hôpitaux et cliniques environnants). Ce répertoire sera distribué à l’ensemble des professionnels de la ville et des environs et permettra, tout en respectant la liberté d’exercer de chacun et de choix de ses partenaires, de faciliter le quotidien des professionnels. Ce répertoire pourra très rapidement se transformer en annuaire de la santé, distribué annuellement avec les modifications d’usage année par année, à l’ensemble de la population sevranaise, au même titre que l’annuaire des associations sportives et culturelles.

            Il faudra également organiser une journée spécifique des professionnels où chacun se présentera tant par oral, si le professionnel peut être présent, que par écrit, en cas d’impossibilité du professionnel concerné pour le jour de la réunion. L’ensemble des documents ainsi collectés seront rassemblés dans un dossier global, qui sera distribué à tous les professionnels, permettant une meilleure lisibilité du champ d’action des différents partenaires, ouvrant sur un tissage partenarial exhaustif. Cette journée pourra se renouveler chaque année autour d’un thème choisi ensemble.

            Par ailleurs et afin de parfaire ce nouveau partenariat, il faudra créer un véritable lieu de ressources pour les professionnels, au sein du Centre Municipal de Santé, dans cette structure partenariale seront déposés l’annuaire et le dossier global de présentation des professionnels, tous les décrets de lois, les flashs d’information de la CPAM, exemplaires de documents administratifs, que chacun peut avoir à utiliser fans l’exercice de sa profession. Ce lieu de ressources sera accessible à tous les professionnels médico-sociaux de la ville, lesquels auront, conjointement au pôle prévention santé, la charge de le faire vivre et pérenniser. Ce lieu sera, outre une source de renseignements, une zone privilégiée conviviale de rencontre entre les professionnels et pourra constituer un lieu officiel de réunion pour ces derniers, un lieu d’écoute et de partage. La pérennisation de la santé de la population repose aussi sur le bien être psychique des professionnels qui travaillent sur la ville.

            Enfin, les professionnels de santé seront inclus dans le projet de politique de ville autour d’un travail transversal et partenarial.

« Accueillir – Informer – Accompagner »

Accès au droit à la santé, au logement, aux loisirs, au travail, à l’école, à la culture…

Nous sommes tous concernés.

 

Enfin, les locaux actuels du CMS n’étant pas extensibles et les créneaux horaires quotidiens de consultation n’étant pas superposables et multipliables, il faut, si l’on veut développer les possibilités de consultations en médecine générale et spécialisée, ainsi que des disciplines paramédicales, s’ouvrir sur l’ensemble du territoire en créant des permanences de soins (kinésithérapeutes, infirmier(ère)s, médecins…) dans le cadre des maisons de quartier, qui seraient ainsi revitalisées et utilisées pour l’ensemble de la population sevranaise. En revanche, à ce niveau, il faudra tenir compte de la cartographie actuelle des professionnels de santé sur la ville et savoir développer ces antennes sanitaires en tout premier lieu sur les quartiers en situation de quasi-désert médical.

La centralisation de la politique de santé, la gestion financière et administrative de ces antennes sanitaires seront toujours dévolues au Centre Municipal de Santé.

 

Ces antennes sanitaires de quartier seront un facteur d’égalité et de cohésion pour tous nos habitants en permettant par exemple aux personnes âgées ou à mobilité réduite d’accéder à des soins auxquels elles ne peuvent actuellement que difficilement prétendre.

 

 

Notre projet pour la santé des sevranais offre une vision complète depuis la compréhension des besoins des patients au développement de l’offre de soin partout et pour tous. Cette approche globale est la seule qui puisse permettre d’améliorer dans le temps la qualité de vie de nos concitoyens quel que soit leur âge, leur sexe ou leur condition sociale.

NOS OBJECTIFS

  • REDYNAMISER le Centre Municipal de Santé.

  • METTRE en place un projet global de santé sur la ville.

  • RENFORCER le CMS.

  • ASSURER un diagnostic évolutif de la santé des sevranais.

  • DIVERSIFIER l’offre sanitaire notamment sur les quartiers les plus démunis et en en fonction du diagnostic santé de la ville.

LES ACTIONS

① Faire un état des lieux de l’offre de soin à Sevran.

② Lancer un diagnostic évolutif de la santé à Sevran.

③ Renforcer l’offre de soins en s’appuyant sur les besoins des habitants quartier par quartier.

④ Organiser des permanences médicales dans les maisons de quartier pour lutter contre les déserts médicaux à Sevran.

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN