CADRE DE VIE / ENVIRONNEMENT

Proposition n° 11 : Développer l'agriculture urbaine pour une ville durable

PRÉSENTATION

De plus en plus les habitants des villes, qu’ils possèdent un potager ou non, désirent se reconnecter avec leur environnement. La prise de conscience environnementale récente nous pousse à vouloir des produits sains, si possible « bio », locaux, dont on connaît le parcours et à un coût le plus bas possible. Investir dans l’agriculture urbaine est une façon pour les territoires denses péri-urbains de limiter l’artificialisation des terres, réduire l’empreinte carbone de la ville, de renforcer le lien social et intergénérationnel et d’améliorer la qualité de l’alimentation des habitants.  D’autre part les méthodes de permaculture permettent d’atteindre un rendement fort pour les parcelles cultivées, jusqu’à 20kg/m2 de surface cultivée.

L’agriculture urbaine, que ce soit pour cultiver des fruits ou des légumes, offre l’avantage de circuits d’approvisionnement ultra-courts et saisonniers. Elle s’appuie à la fois sur les jardins partagés, les jardins particuliers, les cultures sur des toits végétalisés et les cultures maraîchères professionnelles.

Sevran est une ville largement résidentielle avec près de 40% de maisons individuelles, la plupart d’entre elles ayant un jardin. Depuis 2007, la ville de Sevran a mis en place des jardins partagés dans les quartiers les plus denses (Beaudotte, Monteceleux-Pont-Blanc, Rougemont).

Autant d’expériences très positives qui ont permis à de nombreux habitants de découvrir les joies de la culture potagère et le plaisir de manger leur production. Actuellement, l’association Aurore gère le jardin partagé de Pont Blanc dans une démarche de réinsertion des personnes en difficulté. Cette initiative devra être maintenue et soutenue. Une démarche de formation devra également être entreprise à destination de tous les sevranais désireux d’apprendre à cultiver leur potager.

Dans le cadre des budgets participatifs que la ville mettra en place, les habitants des quartiers pourront investir dans le développement de leurs jardins partagés et par exemple proposer des formations aux habitants.

Au-delà, Sevran doit renouer avec son passé d’agriculture et de maraîchage. Ainsi, la place de l’agriculture maraîchère doit être réaffirmée, notamment dans les projets de développements urbains comme sur la plaine de Monceleux par exemple. Notre projet ambitieux d’agrandissement du jardin partagé de Pont-Blanc pour en faire une véritable zone de maraîchage et de culture de fruits permettra de développer sa mission d’insertion et augmenter sa production, certifiée BIO, et la diversité des cultures. Des expériences d’aquaponie et d’aquaculture pourront également être soutenues par la ville et, en cas de succès, développées. À terme, le jardin de la Plaine de Montceleux devra être en mesure de fournir en produits frais l’ensemble des cantines municipales.

Afin de favoriser plus encore le développement de jardins et de potagers, les projets de nouveaux aménagements urbains ou de rénovation devront intégrer la réalisation de jardins partagés et de potagers, en pleine terre ou sur les toits.

À l’échelle de la ville, il nous faudra organiser la collecte des déchets verts et leur conversion en compost, en méthane et en hydrogène. Une partie du compost sera mis à disposition des habitants gratuitement pour enrichir leur sol. La formation des jeunes et des moins jeunes doit aussi être abordée en lien avec les associations spécialisées pour promouvoir les pratiques d’agriculture urbaine et durable. 

En s’inscrivant volontairement et avec force dans une optique de développement durable et de limitation maximale de l’artificialisation des sols, Sevran doit devenir un modèle pour les autres villes de banlieue et pour la région.

 

Soutenons les projets d’agriculture urbaine durable pour améliorer l’alimentation des sevranais et améliorer notre environnement et les liens entre les sevranais !

NOS OBJECTIFS

  • ACCROÎTRE la surface des jardins partagés.

  • AMÉLIORER la nutrition des habitants.

  • FAIRE de Sevran une ville productrice de fruits et légumes.

  • OFFRIR des formations à la culture potagère et au maraîchage pour tous les habitants qui le désirent.

  • RENFORCER les liens entre les habitants.

  • AMÉLIORER notre environnement.

  • METTRE en place le compostage et la production de méthane/hydrogène à partir des déchets verts.

LES ACTIONS

① Recenser les lieux d’implantation possibles de nouveaux jardins partagés.

② Mettre en place des aides à la création de jardins potager partagés.

③ Créer un site municipal de compostage/méthanisation/hydrogène.

④ Lancer une expérience d’aquaponie en partenariat avec les associations volontaires.

⑤ Mettre en place la collecte de déchets verts.

⑥ Inclure une enveloppe « Agriculture urbaine » dans les budgets participatifs des quartiers.

⑦ En lien avec des associations, proposer un catalogue de formation.

⑧ Agrandir la zone de maraîchage de la Plaine de Monceleux, créer un verger. 

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN