CADRE DE VIE / ENVIRONNEMENT

Proposition n° 10 : Des parcs et jardin où il fait bon se promener 

PRÉSENTATION

Aux portes du Parc de la Poudrerie, Sevran compte sur son territoire de nombreux espaces verts de taille variable. Ces poumons verts sont à la fois des lieux de nature pour le développement des écosystèmes animaux et végétaux, mais aussi des espaces de promenade et de relaxation pour les habitants. Il nous appartient à tous de protéger ces espaces riches en milieux urbains pour que nous puissions en profiter encore longtemps. La forte pression des promoteurs immobiliers pourrait facilement nous conduire à sacrifier nos espaces verts. Pourtant nous devons y résister sans dogmatisme et réfléchir à mieux intégrer nos parcs et jardins dans la ville. Leur développement et leur connexion permettront d’offrir à nos habitants un cadre de vie meilleur et plus paisible tout en favorisant l’amélioration de la biodiversité en ville.

Le développement des parcs et jardins à Sevran s’appuie sur une volonté forte d’une urbanisation raisonnée. Ainsi, tous les projets urbains devront intégrer des espaces verts et jardins partagés, indépendamment de leur localisation dans la ville. Par exemple, l’obligation de la végétalisation des habitats collectifs et la préservation d’au moins 50% des surfaces disponibles à la construction pour créer des jardins permettront de constituer des trames vertes favorables à la circulation des espèces animales.

Trop souvent, les parcs et jardins de la ville sont devenus des terrains non entretenus et livrés aux trafics, à la délinquance et à la prostitution. A cause de cela, les habitants de notre ville en viennent à éviter de fréquenter leurs parcs et jardins. Nous devons remédier à ce problème en assurant le calme et l’accès pour tous et toutes, quel que soit leur âge. La mise en place de clôtures autour des parcs et jardins de la ville et leur fermeture la nuit, avec la présence de rondes aidera à résoudre le problème de la délinquance la nuit et améliorera la gestion des flux de visiteurs la journée.

Le développement de la friche Kodak en bord du canal de l’Ourcq doit être étudié. Ce parc, autrefois site d’une pollution forte constitue maintenant un lieu délaissé, habitat d’espèces animales et végétales pour certaines rares. La préservation de ces espèces devra être assurée. Cet espace offre toutefois une possibilité de développement raisonné pour offrir aux habitants des quartiers sud des services auxquels ils n’ont pas accès aujourd’hui. Une consultation menée avec les habitants du quartier et des organismes de protection de l’environnement permettra de définir les zones à protéger (qui devront représenter au moins 66% de la surface de la friche) et les zones à développer.

 

Retrouvons nos parcs et jardins, lieux de loisirs, de ballades et de richesse environnementale !

NOS OBJECTIFS

  • SECURISER nos parcs et jardins pour le bien de tous

  • FAIRE de nos parcs et jardins des lieux de vie pour tous au cœur de la ville

  • RÉNOVER les équipements (banc, aires de jeux, …)

  • ÉDUQUER la population aux questions du développement durable en installant dans les parcs et jardins de la ville des ruches pour le miel et des moutons pour la tonte et des panneaux didactiques pour présenter les particularités de nos écosystèmes péri-urbains

  • DÉVELOPPER nos parcs et jardins, notamment la friche Kodak qui ne pas rester une friche laissée à l’abandon

  • RENDRE aux sevranais leurs parcs et jardins

  • RENFORCER la biodiversité dans nos parcs et jardins.

LES ACTIONS

① Fermer l’accès à tous les parcs de la ville la nuit pour éliminer les problèmes de délinquance, de trafic et de prostitution

② Lancer un audit des équipement (bancs, aire de jeux, services, parc à vélo, …) et lancer un programme de rénovation/amélioration en collaboration avec les associations de quartiers et des associations de protection de l’environnement

③ Animer et ouvrir les parcs et jardins aux activités de plein air en créant des zones dédiées

④ Lancer un programme ambitieux d’installation de ruches et de production de miel à Sevran avec la participation des habitants volontaires et de professionnels

⑤ Mettre en place la tonte tardive (une fois par an en octobre pour les zones les moins fréquentées, deux fois en mars et en octobre pour les zones les plus fréquentées) par des moutons dès que possible

⑥ Revoir les plans de circulation dans les parcs en analysant les parcours des visiteurs

⑦ En collaboration avec des associations de protection de l’environnement, établir des parcours didactiques dans les parcs autour de leur histoire et de leurs écosystèmes

⑧ En collaboration avec les habitants du quartier, imaginer un développement durable du parc Kodak qui préserve les 2/3 de la surface pour la nature et qui répondent aux besoins du quartier.

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN