CADRE DE VIE / ENVIRONNEMENT

Proposition n° 9 : Lutter contre la pollution lumineuse

PRÉSENTATION

Comme toutes les villes de banlieue, Sevran offre une véritable orgie de lumière dès la tombée de la nuit et jusqu’au matin. Que ce soit les boutiques qui restent éclairées, les lumières des vitrines et des enseignes ou encore l’éclairage des rues et des chemins, il est quasiment impossible de trouver dans notre ville un espace noir, sauf en plein cœur du parc de la poudrerie. Bien sûr, nos sociétés modernes ont besoin de l’éclairage urbain pour contribuer au sentiment de sécurité des personnes qui se promènent le soir ou qui traversent une rue par exemple.

 

Nous devons toute de même prendre en considération l’impact de ces lumières sur la santé des habitants et sur leurs effets sur la faune et la flore de la ville.  Se poser la question de l’intensité et de la régulation des éclairages c’est mener une réflexion sur la ville plus durable et plus respectueuse de l’environnement que nous voulons tous. De nombreuses études scientifiques montrent depuis des années le danger représenté par cette orgie de lumière sur les rythmes biologiques des animaux, des plantes et aussi pour les humains.

 

Un compromis entre sécurité et environnement doit donc être trouvé pour assurer à la fois des zones de visibilité renforcée (carrefours, proximité des écoles et des crèches) et des zones noires ou d’intensité lumineuse réduite. Il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités d’améliorer notre environnement lumineux pour améliorer la cadre de vie de tous les habitants de Sevran, humain ou non.

 

La sécurisation des passages piétons grâce à l’usage de bandes réfléchissantes ou de lumières orientées uniquement sur les passages, la mise en place de dispositifs réfléchissants sur le bord des chaussées et la généralisation des lampadaires bas, éclairant les trottoirs plutôt que les rues, avec des espacements suffisant pour créer des zones plus sombres (à moduler en fonction des quartiers et des heures) sont autant de solutions qui pourrait permettre d’engager Sevran sur la voie d’une ville plus durable.

 

Faire respecter les horaires d’éclairage des commerces et des magasins est aussi un élément important. En outre, des programmes pédagogiques à destination de la population permettront de la sensibiliser aux dangers de la lumière excessive la nuit et son impact sur la biodiversité.

NOS OBJECTIFS

  • RÉDUIRE la pollution lumineuse

  • RÉDUIRE la facture de l’éclairage

  • AMÉLIORER l’efficacité des aménagements

  • MAINTENIR & RENFORCER la sécurité

  • RECRÉER des espaces favorables pour le développement de la biodiversité

LES ACTIONS

① Assurer l’application des réglementations en vigueur en matière d’éclairage des bâtiments et commerces la nuit. Verbalisation au besoin.

② Assurer le maintien/renforcement de la sécurité perçue et de la sécurité réelle. 

③ Voter un arrêté municipal stipulant que tous projets d’urbanisme et de voirie devront inclure un programme de minimisation de la pollution lumineuse sous peine de rejet.

④ Respecter les recommandations de l’UE (« EU green public procurement criteria for road lighting and traffic signals », 2018 et versions suivantes) pour l’acquisition de nouveaux équipements et la mise en conformité des anciens, associer les associations de quartier aux choix des équipements. Validation par le service du développement durable.

⑤ Mener un audit des besoins en termes de luminosité sur toute la ville, en tenant compte des paramètres de la sécurité des lieux et des personnes, du commerce, et de l’indispensable protection de notre environnement naturel. (audit refait tous les 2 ans pour contrôler l’amélioration de la situation)

⑥ Mettre en place l’éclairage par LED de couleur chaude (moins nocives pour les animaux et les plantes que les LED blanches et bleues)

⑦ Prioriser l’éclairage des trottoirs plutôt que de la chaussée (poteaux de 4m)

⑧ En fonction des lieux, supprimer l’éclairage ou le réguler avec soit des détecteurs de présence, soit un éclairage réglé sur les transitions jours/nuits. Réduire l’intensité de l’éclairage de manière générale et en fonction des lieux ; garder un éclairage fort au niveau des écoles et des carrefours (les lieux prioritaires – liste à compléter)

⑨ Créer des Trames noires qui permettent d’assurer une continuité entre les espaces naturels de la ville

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN