Chers Sevranais,

 

                Le secteur des arts et de la culture a été une des principales victimes de la crise de la COVID 19. L’ensemble des manifestations, spectacles, concerts, démonstrations ou festivals ont été pour la plupart tout simplement annulés. Certains sont reportés sine die. Sur un vecteur structurellement fragile, la COVID 19 a eu un impact dévastateur.

                A Sevran, sa faiblesse ne date pas d’aujourd’hui et même si des initiatives louables comme le festival des rêveurs éveillés ont vu le jour, notre ville est loin de développer une offre culturelle digne d’une ville de plus de 50000 habitants.

                Pourtant, que d’atouts possède Sevran ! La richesse de son histoire, de ses cultures et le talent de ses individus devraient être la source d’une offre riche dans tous les domaines culturels.

                La culture n’est pas qu’une option dans une politique de ville. Elle en est le ciment. C’est par la culture, la connaissance, la curiosité, l’ingéniosité et le partage que nous pourrons réconcilier les sevranais et les sevranaises avec leur ville.

                A l’heure du numérique, des actions citoyennes et participatives, notre politique culturelle doit permettre le partage le plus large possible des savoir-faire, des talents et des initiatives des habitants.

L’action de la municipalité doit donc concilier une action culturelle sur le terrain et une action digitale pour garantir l’accès de tous à la culture, à la connaissance et aux arts. 

 

                Cette culture sevranaise, diverse dans ses origines et ses modes d’expression, que nous voulons mettre en valeur doit pouvoir s’appuyer sur une politique volontaire d’accompagnement de la part de la municipalité.

                Avec le tissu associatif dense et varié de notre ville, nous pourrons mettre en place une véritable action municipale de la culture, pour la diffuser et la soutenir dans toute notre société.

                Être actif auprès des jeunes, en les écoutant, pour les faire entrer dans le monde de la culture et des arts, en y intégrant leurs nouveaux modes de communication et d’expression, est essentiel.

                L’action auprès de nos ainés doit également être une priorité. Grace à eux, l’échange intergénérationnel ne sera pas un vain mot. La mise en valeur de l’histoire de notre ville et de ses habitants dans le Musée Nobel, que nous appelons de nos vœux avec notamment la création d’un livre vivant de l’histoire de Sevran, des sevranaises et de sevranais, sera le fil conducteur de la création d’une nouvelle identité, plus solidaire pour notre ville.

                Après sa mort, Alfred Nobel a souhaité honorer le génie humain sous toutes ses formes avec la création des Prix Nobel. Le musée Nobel, aura pour mission de mettre en avant les découvertes et les talents en organisant des cycles de conférences et des expositions sur les prix Nobel et sur les sujets d’actualité en organisant des séminaires thématiques ouverts à tous. Par exemple, des conférences sur les questions de santé publique, comme le COVID19, seraient très utiles, notamment pour lutter contre les fake news qui inondent les réseaux sociaux

                Autours de manifestations d’envergures comme la fête de la musique ou un carnaval local, il faut créer les moyens d‘expression des talents. Cela passe par un développement de l’offre musicale en s’appuyant sur le conservatoire municipal et les associations, qui offrent des cours de musique à tous. Toutes les musiques doivent trouver leur place à Sevran. Notre ville ne possède pas une salle de concert digne de ce nom. Il faut donc imaginer un centre culturel qui puisse endosser ce rôle, mais pas seulement. La salle culturelle doit être versatile et offrir la possibilité de présenter différentes formes d’art, des spectacles de théâtres aux expositions ou la diffusion de films.

                L’aménagement de studios d’enregistrement et de captation de musiques et de spectacles permettra de faire connaitre les talents de notre ville au-delà de ses limites.

                Construire une salle culturelle représente un effort conséquent pour une ville comme la nôtre. C’est une démarche sur le moyen terme qui doit être entreprise avec le support de la communauté de commune et de la région Ile de France que nous solliciterons.

                L’expression vivante ne doit pas être restreinte à quelques journées dans l’année. L’art vit tous les jours et nous devons lui permettre de s’exprimer et de toucher le public le plus grand possible. C’est ainsi que nous avons proposé de faire du Parc des Sœurs un lieu d’expression ouvert aux artistes et aux associations sevranaises, quel que soit leur art et leur passion respectifs, grâce à l’aménagement d’une tribune dédiée.

                Les Maisons de quartier pourront également gérer leur propre calendrier culturel au plus proche des habitants. La créativité des sevranaises et des sevranais de tous âges est sans limite. La municipalité doit l’accompagner en mettant par exemple des locaux à disposition des associations culturelles, tout en s’assurant que l’activité de ces associations participe de l’effort d’améliorer les échanges et le vivre-ensemble à Sevran.

                Sans une culture partagée entre tous ses habitants, une ville n’a pas d’avenir. Sevran est riche de talents et d’innovateurs dans le domaine culturel. En créant les conditions d’un partage des arts et de la culture sous toutes leurs formes, nous construirons une ville une où il fait bon vivre et où chacun a sa place. 

Votre dévoué,

Philippe GEFFROY

Bureau de campagne Aimer Sevran 2020

8, Place Gaston Bussière - 93270 Sevran

Tel  01 79 95 29 50

Email  geffroyphilippe.2020@gmail.com

© 2019 Aimer Sevran - Philippe GEFFROY 

Copyright AIMER SEVRAN